On se change et on boit le café !!!

Après la gen maï, nous lisons un passage du Zuimonki de Maître Dogen, des enseignements qui donnent lieu à des échanges spontanés sur la pratique. En voici des extraits.

A la suite d'un enseignement du soir, Ejo a demandé : faut-il faire des services religieux de gratitude pour nos parents ?

Maître Dogen a répondu : Il est évident qu'il faut accomplir ses devoirs de piété filiale. Toutefois, l'attitude envers la piété filiale est différente pour les "demeurants au foyer" de ce qu'elle est pour les "renonçants au foyer". Tous les gens du commun savent que les demeurants au foyer doivent observer les instruction du Livre de Piété filiale, et servir leurs parents quand ils sont vivants et quand ils sont morts. Les renonçants au foyer, eux, entrent dans l'indifférenciation sereine en renonçant aux faveurs. Ceux qui appartiennent à cette catégorie de personnes entrées dans l'indifférenciation sereine savent que les bienfaits reçus de tous les êtres vivants ont la même profondeur que ceux qu'ils ont reçu de leurs parents. Ils ont pour pratique de rétrocéder à l'ensemble du monde phénoménal les bons effets des actes vertueux qu'ils font, sans attribuer à une seule personne les faveurs dont ils ont bénéficié. Ne vous limitez pas, par discrimination, à la seule génération de vos parents qui vous ont donné cette vie-ci. C'est cela ne pas agir contrairement à la voie de l'indifférenciation sereine.