Le monde est un linceul de soie dans lequel se trouve un roi, raide et profondément enveloppé. Il aime la soie dans laquelle il est enseveli, sans savoir que c'est un linceul, son linceul, et qu'au-delà de ce drap s'étend un monde plein de vie sous un ciel incommensurable. Il ne veut pas déchirer le linceul ; parce qu'il l'aime, il ne veut pas briser son cercueil doré. 

Tout homme est ce roi enveloppé et enterré.

Frithjof Schuon

----------------------------------------

La pluie a cessé, 

Les nuages ont disparu 

Et le beau temps est revenu. 

Si votre cœur est pur, 

Toutes les choses de votre monde 

Sont pures. 

Abandonnez ce monde flottant, 

Abandonnez-vous vous-même 

Et les fleurs et la lune

Vous guideront sur la Voie. 

Ryôkan

----------------------------------------

 

Si on me demande, dit Maître Hakuin, quel est le véritable esprit de la méditation assise zazen, je répondrais qu'il consiste à maintenir en tout temps l'esprit attentif, un cœur bienveillant et compatissant. Que l'on parle ou que l'on soit silencieux, que l'on soit en mouvement ou en repos, que la chance soit bonne ou mauvaise, que l'on soit dans le bonheur ou dans la honte, le bien ou le mal, le gain ou la perte, en dirigeant et en concentrant son énergie avec la force d'un roc jusque sous le nombril et les parties inférieures de l'abdomen, alors les collines et les rivières, les plaines seront le parquet de votre salle de méditation.

Les quatre coins de la terre, les dix directions, la hauteur et la profondeur de l'univers seront pour vous la grotte de la méditation.

Ils seront en toute vérité la substance de votre personne réelle. Le ciel, l'enfer, la Terre pure seront vos organes internes et votre estomac, vos reins, votre foie, toutes les formes d'activités dans le monde. Cela sera pour vous les œuvres merveilleuses que les Bodhisattvas ont réalisé.

Hakuin, 1686 - 1769 

Maître zen Rinzaï

----------------------------------------

Entendu lors d'un kusen du soir…

"Il eut l'intime conviction que les êtres humains ne naissent pas une fois pour toutes à l'heure où leur mère leur donne le jour, mais que la vie les oblige de nouveau et bien souvent à accoucher d'eux-mêmes."

Gabriel Garcia Marquez - L'Amour aux temps du choléra

----------------------------------------

On se change et on boit le café !!!

Après la gen maï, nous lisons un passage du Zuimonki de Maître Dogen, des enseignements qui donnent lieu à des échanges spontanés sur la pratique. En voici des extraits.

Lors d'un enseignement du soir, Maître Dogen a expliqué :

De nos jours, maints renonçants au monde et maints gens ordinaires veulent à tout prix et faire savoir qu'ils ont fait le bien et cacher qu'ils ont fait le mal. Ce qui génère une incompatibilité entre leur conscience intérieure et leur comportement extérieur. Gardez sans faute l'harmonie entre votre conscience intérieure et votre comportement extérieur. Repentez-vous de vos erreurs et ayez toujours la tournure d'esprit d'abandonner aux autres ce qui est plaisant et de prendre pour vous ce qui est mauvais. Faites-le en cachant vos vrais mérites et sans vous mettre en valeur extérieurement.