Le Zen

Le Zen signifie « méditation, concentration ». La pratique du Zen est une voie d’attention à soi, au monde, qui se pratique dans la posture assise (zazen) et dans toutes les actions de la vie quotidienne.

 

Le Zen trouve son origine dans la quête de Siddhārtha Gautama, surnommé « Shakyamuni », qui vécut en Inde cinq siècles avant Jésus-Christ. Cherchant en lui-même les causes de l’insatisfaction et de la souffrance humaine, il réalisa l’éveil assis dans la posture de zazen et devint Bouddha (« Éveillé »). 

Cette expérience vivante, nous pouvons la faire par nous-mêmes. La pratique du Zen n’impose aucun dogme, aucune croyance. Elle est ouverture à la dimension universelle de notre existence, ici et maintenant.

Zazen

​Zazen signifie « méditation assise ». Il se pratique assis sur un zafu (coussin). Les genoux sont bien en contact avec le sol, le sommet du crâne pousse le ciel, le menton légèrement rentré, le dos droit. Les yeux sont ouverts mais ne fixent rien. La respiration, détendue, devient naturellement profonde.

Zazen, c’est simplement s’asseoir (shikantaza), sans but ni esprit de profit (mushotoku). Ce lâcher-prise favorise la paix de l’esprit et la liberté intérieure, stimule l’intuition et la créativité, l’empathie et la bienveillance.

 

Une séance de zazen est suivie par une cérémonie, avec des chants anciens.